L’achat du Bichon Maltais

Bien choisir son Bichon Maltais

Mieux vaut ne pas se précipiter au moment de l’achat d’un bichon. Il faut prendre son temps pour questionner l’éleveur de bichons maltais, échanger des points de vue avec les professionnels. Ce sont autant de préliminaires qui aident à faire le bon choix.

Graine de champion

En matière de chiens de race bichon, il n’est pas question de faire de fausses économies. La vraie valeur d’un chiot bichon qui apportera bonheur et satisfaction pendant une quinzaine d’années est bien supérieure à quelques euros. Si l’on désire de faire l’achat d’un bichon maltais destiné aux concours, il doit nécessairement être issus de grandes lignées de paie. Il faut alors s’orienter vers un élevage prestigieux, connu pour ses graines de champions.

On peut préférer des chiots qui ne soit pas présenté aux concours. Il faut savoir que l’on ne paie pas plus cher un bichon maltais acheté dans un élevage que dans une animalerie. Un chiot bichon, qui a été manipulé à la naissance et dont un éleveur de chiot bichon maltais  a favorisé la croissance et développé les réflexes qui vont lui permettre de s’intégrer dans la société, a forcément acquis des prédispositions à vivre auprès de l’homme et l’éducation qu’il a reçus va l’aider à s’épanouir.

Comment l’appeler ?

C’est souvent lorsque que l’on est face à son favori que vient l’inspiration. Son physique et son caractère sont parfois déterminants quant au choix des prénoms. Il se peut que l’éleveur ait choisi un prénom et que ce dernier déplaise à l’acquéreur. Dans ce cas, rien n’empêche de chercher un surnom. L’essentiel est que le nom véritable soit mentionné sur les documents officiels et les listes des concours. Il est fréquent également qu’un affixe soit accolé au nom du chiot, placé devant ou derrière. C’est tout simplement le nom de l’élevage, qui indique d’emblée la lignée d’où vient le chiot bichon. Il est évidemment très plaisant de posséder un chiot bichon maltais de grande souche, d’autant plus que certains élevages de yorkshire ou bichon ont des affixes très connus s’apparentent même à un label de qualité.

Les papiers du chiot bichon nain

Ces documents remis par le vendeur sont obligatoires. En cas de problème, la responsabilité de l’éleveur est engagée.

L’attestation de cession

Ce papier mentionne les conditions de la transaction. Il est par conséquent très important et à valeur de contrat. Lorsque l’éleveur de yorkshire ou bichon nain est un professionnel, l’attestation de cession équivaut à une facture. Certains éléments doivent obligatoirement être mentionnés dans ce document: coordonnées du vendeur et de l’acheteur ainsi que celle des vétérinaires de l’acquéreur et du vendeur et de l’acheteur ainsi que celle du vétérinaire de l’acquéreur et du vendeur ; identification du chiot, les conditions de vente. Vérifiez bien la date de livraison, c’est elle qui fait foi si par hasard vous devez exercez un recours ( dans le cas de maladies particulières considérées comme vices rédhibitoires). Enfin la destination du chien doit être précisée : chien de compagnie, exposition, reproduction…

La carte d’identification

Tout chiot faisant l’objet d’une transaction doit être identifié par tatouage ou par puce électronique. Précisons que l’identification électronique sera la seul méthode reconnue en 2010. L’éleveur de bichon remet un document officiel établi à son nom et qui porte le numéro d’identification. Une fois que l’on aura inscrit ses coordonnées, on renverra le document à la Société centrale canine. Celle-ci officialise par un papier le changement de propriétaires. Une nouvelle carte est éditée au nom de l’acquéreur et lui est adressée.

Le passeport européen

Depuis la fin de l’année 2004, un passeport européen fourni et rempli par le vétérinaire, remplace le traditionnel carnet de de santé. Ce document est le même dans tous les pays de l’Union européenne puisqu’il a été conçu dans une optique d’harmonisation. Il mentionne l’identification et la description du chien, le nom de l’adresse du maître, et comporte des données sanitaires ( vaccination, antécédents médicaux). Ce passeport est donc indispensable pour voyager dans l’Union européenne avec son chien. Il faut également procéder à l’identification de son chien et à la vaccination contre la rage. Certaines mesures supplémentaires (sérologie antirabique, traitement antiparasitaire spécifique) sont requise pour voyager vers l’Angleterre, la Suède, Malte ou l’Irlande. Les conditions sanitaires doivent être anticipées: on prévoit un laps de temps de plusieurs mois. Enfin seule l’identification électronique est reconnue pour ces pays.

Le document d’information

Selon la loi du 6 janvier 1999, une notice d’information doit être remise par le vendeur à l’acquéreur du chiot de race. Besoins et particularités de la race y sont notifiés.

Le certificat de bonne santé

Si l’éleveur produit une seule portée par an et se définit comme particulier, il est contraint à remettre à l’acquéreur un certificat individuel de bonne santé du chiot. Ce document établi par un vétérinaire et datant de moins de 15 jours ne concerne pas les éleveurs professionnels.

Première visite chez le vétérinaire

Qu’il soit tout jeune chien bichon ou chien bichon maltais adulte, le bichon maltais doit être ausculté par le vétérinaire. Cette première visite comprend aussi les vaccins et l’identification électronique. Avant d’établir le protocole de vaccination et de remplir les formalités administratives, le vétérinaire inspecte le chien. Il observe sa peau, qui doit être résistante, sans marques de desquamation, ni odeur ni graisse. Le poil est sain et lustré. Il n’abrite pas de parasites. Les yeux sont brillants, propres, sans larmoiements ni rougeurs. Le chien ne doit ni cligner des yeux ni avoir un regard trouble. Les oreilles ont l’intérieur rose pâle, sans écoulement ni odeur. Le vétérinaire ouvre la bouche du chien pour inspecter les crocs qui doivent être clairs et lisses. Les gencives et la langue sont roses, parfois mouchetées de noir. Les gencives forment une bordure nette autour des crocs, empêchant les aliments de rester coincés et de donner une mauvaise haleine. Les pattes sont nettes, les coussinets intacts, les griffes parfaites. Enfin le praticien regarde les glandes anales du chien, propres et sans traces inflammation. A l’aide du stéthoscope, il évalue son rythme cardio-respiratoire. Puis il tâte son abdomen. Enfin il pèse le chien. Si le chiot bichon maltais est un nouveau venu et vient d’être acquis au sein d’un élevage, il est vacciné et  » pucé  » ( identifié ). Le praticien vérifie le carnet de vaccination. Il lui appartient d’établir un protocole de vaccination et de convier le maître à de prochains rendez-vous pour les rappels. Un carnet de santé, libellé au prénom du chien et au nom du maître, est distribué à ce dernier. Le vétérinaire doit attester que le chiot n’est pas atteint de maladies. Puis il donne des conseils portant sur la santé mais aussi l’alimentation du chiots et ses activités.