Le Bichon Maltais et ses cousins

oki-square-bandeau-1

Les différentes races de Bichon

Bien que les origines historiques du Bichon Maltais se perdent dans la nuit des temps, il n’en est pas de même pour les deux races qui lui sont le plus proches, le Bichon Bolognais et le Bichon Frisé. Essayons donc de remonter jusqu’aux périodes les plus lointaines.
Darwin situait l’origine commune des Bichons Maltais aux alentours de 6000 avant notre ère, et on pense que le Bichon Frisé et le Bichon Bolognais provienent, en fait, de sélections ultérieures, faites à partir du Bichon Maltais LOF.
Les premières caractéristiques canines, qui sautent même aux yeux des profanes, sont la blancheur du poil et le caractère joyeux de ces chiens Bichons. Pour approfondir cette analyse, il nous faut comparer les similitudes et les différences de leur standard respectif.

En ce qui concerne le très italien Bichon Bolognais, la première différence frappante d’avec le Bichon Maltais se situe dans son tronc beaucoup plus compact, qui s’inscrit dans un carré, tandis que le tronc du Bichon Maltais est plus long que sa longueur au garrot. Cela le différencie d’ailleurs également du Bichon Frisé.
En observant la tête, on peut noter que les rapports entre crâne et museau se réduisent en allant du Boulognais au Bichon Frisé, puis au Bichon Maltais. Le standard du Bichon Bolognais indique que le museau atteint les 2/5ème de la longueur totale de la tête; chez le Bichon Frisé, le crâne est plus long que le museau; chez le Bichon Maltais la longueur du museau représente 4/11ème de la longueur totale de la tête. En revanche, tous trois doivent avoir le crâne plat, même si leur toilettage leur donne l’aspect d’une tête ronde.

En outre, le standar insiste beaucoup plus sur la nécessité d’un oeil le plus foncé possible chez le Bichon Frisé, alors que pour les deux autres races, il se contente d’indiquer une couleur « ocre sombre ». POur les trois sortes de Bichons, les oreilles doivent être portées haut et bien garnies de poils.
Sans parler du tronc, pour lequel nous avons déjà noté les différences, on peut noter, en observant l’ensemble du corps, que la composition et la texture du poil sont très différentes d’une race à l’autre. Chez le Bolognais, le poil est extrêmement laineux et crépus, tout en restant souple, formant des mèches assez caractéristiques. Le Bichon Frisé, comme son nom l’indique, porte son poil en boucles soyeuses et légères qui ne s’écrasent pas sur le corps. En revanche, le Bichon Maltais porte son poil lisse et soyeux, très adhérant au corps, comme un manteau l’enveloppant tout entier. La queue est, elle aussi, portée différemment selon le type de Bichon: chez le Bichon Bolognais, elle est litéralement écrasée sur la croupe, alors que la queue du Bichon Maltais ne repose que légèrement sur la croupe et que celle du Bichon Frisé est portée haute mais en décrivant une courbe assez élevée pour que la pointe ne vienne pas toucher le dos.

Nous ne parlons là que de différences et de similitudes très générales sur le plan morphologique. Il serait bien plus difficile de comparer les différents caractères, car ils ne se différencient entre eux que par des nuances subtiles, qu’on ne peut percevoir qu’en connaissant les trois races et après les avoir longuement observées. La seule certitude que l’on puisse donner ici, c’est que ce sont tous de merveilleux chiens de compagnie, sélectionnés depuis des siècles pour vivre auprès des hommeset les assurer, en toutes circonstances d’un amour absolu.

Votre visite vous a été agréable un petit j’aime nous fera un grand plaisir.